venez découvrir le plaisir de la glisse dans les airs

Utilisation du dragchute

 

Le parachute de freinage est un outil formidable pour se poser en sécurité par conditions turbulentes, sur un petit terrain ou légèrement en descente.

Il rend aussi l’approche et l’atterrissage plus facile, 4/5 de finesse est plus facile à gérer que finesse 10.

Le DC ne peut pas pallier à une mauvaise technique d’approche, alors avant de l’adopter, vérifier sa technique (école et ou vidéo)

Cet outil est redouté par les deltistes car par négligence, ils ne l’utilisent pas régulièrement et attendent donc d’en avoir vraiment besoin pour mal s’en servir et se faire mal avec….

Il faut donc faire l’effort de l’apprentissage en école ou à minima en conditions faciles sur grand terrain.

Réglage du dragchute : Régler la longueur de l’accrochage du DC de telle manière que la quille ne puisse pas rentrer dans la coupole lors d’un poussé.

Le lancement du drag-chute se fait au début de l’approche, après avoir ouvert le harnais, en ligne droite et sans prise de vitesse pour ne pas le lâcher par dessus la barre de contrôle. (Plusieurs arrivées au sol assez brutales ont eu lieu pour cette raison)

Le pilote peut alors vérifier sa bonne ouverture.

Le DC ouvert, le pilote garde alors un tiré moyen durant toute son approche, ce qui raccourcira d’autant cette phase du vol.

Les premiers instants le pilote pourra tester les finesses aux différentes vitesses.

L’approche pourra se faire un peu plus prêt du terrain, mais sans excès, et la finale pourra être amorcée plus haut avec une finale en deux phases, couché et un tiré soutenu pour perdre de la hauteur, puis une deuxième partie après avoir ralenti pour passer debout.

Le palier sera plus court, donc le moment du poussé plus facile à identifier.

Néanmoins, le dragchute sera plus délicat à gérer sur un atterrissage avec un gros gradient de vent ou en contre pente, il faudra alors ne pas laisser son aile trop ralentir.